La révolution free mobile dans l’hexagone

On en parlait depuis des mois. Free l’a fait !

On savait déjà depuis un petit moment que Free allait nous proposer des offres à couper le souffle sur le marché de la téléphonie mobile qui semblait alors sclérosé.  C’était comme si nos très chers opérateurs s’étaient accordés sur des tarifs en dessous desquels il aurait été tabou de nous proposer des forfaits téléphoniques.

En début d’année pourtant, Free a mis un grand coup de pied dans la fourmilière et est venu révolutionner les tarifs.

Les tarifs dévoilés

C’est donc début janvier 2012,  lors d’une présentation décontractée « à la Steve Jobs » que Xavier Niel, le PDG d’Iliad, a enfin levé le voile sur les offres proposées par Free mobile. Un ras de marée, une révolution même dans le petit monde de la téléphonie dans l’hexagone, sachant que les forfaits illimités atteignent en tout et pour tout le tarif maximal de 19,90€.

Les forfaits

Le forfait illimité porte parfaitement son nom. Il inclut un temps d’appel illimité (y compris pour 40 destinations à l’étranger), les SMS et MMS illimités et Internet illimité (connexion automatique au réseau WiFi de Free, débit limité à partir de 3Go). Les tarifs évoluent de 14,90€ pour ceux qui sont déjà clients chez Free (Internet) à 19,90€ pour les autres. Il est bon de rappeler que ce forfait est proposé sans engagement.

Le forfait 60 minutes. Free enfonce le clou en proposant un forfait de 60 minutes à 2€ par mois pour les nouveaux clients. La société l’offre même à tous ceux qui sont déjà clients chez eux pour Internet. Un forfait mobile gratuit, c’est tout simplement du jamais vu.

Sans engagement et sans téléphone

Les offres proposées par Free Mobile sont effectivement « sans engagement ». L’opérateur se sent-ils hors de danger face à une concurrence qui ne pourrait pas proposer de tels tarifs aux consommateurs ? Quoi qu’il en soit, c’est une bonne nouvelle pour nous !

Qu’en est-il des téléphones ? Il faut savoir que la plupart des téléphones vendus chez Free sont plus chers que dans le commerce.

Quelle couverture ?

On nous avait promis une couverture du réseau optimale dès le lancement du service. Free Mobile avait effectivement signé un accord avec Orange en mars 2011. Cet accord autorise Free Mobile à avoir l’accès aux installations d’Orange si son propre réseau n’est pas présent.  La promesse a-t –elle été tenue ? L’Autorité de Régulation des Télécom juge, à ce jour, l’offre de Free Mobile conforme à ses engagements. Certains utilisateurs dénotent pourtant des problèmes, notamment en soirée. Les réseaux seraient-ils surchargés ?

En conclusion

Il y a eu des déçus. Ceux qui se sont rués sur l’offre de Free Mobile ont, comme qui dirait, essuyé les plâtres, notamment au niveau des retards de  mise en service de leur abonnement. La portabilité du numéro avait notamment retardé les mises en fonction.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
La révolution free mobile dans l’hexagone, 7.0 out of 10 based on 3 ratings
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You might also likeclose